Événements

Des événements organisés par la Société historique et culturelle du Marigot commémorent des phénomènes et des lieux importants pour les citoyennes et citoyens de Longueuil.

Ces événements festifs et rassembleurs attirent toujours un vaste public et mobilisent autant les citoyens que des organismes du milieu culturel et des représentants politiques.

Les 350 ans du chemin de Chambly

Le 13 décembre 2016, la célébration des 350 ans du chemin de Chambly organisée par la Société historique et culturelle du Marigot, en collaboration avec le Château Ramezay, le Théâtre du 450, le Musée de la femme et Richard Savard, membre de la Société de reconstitution historique du Bas-Canada, a réuni 80 personnes.

On y a présenté, entre autres, des conférences sur le régiment de Carignan-Salières par Raymond Ostiguy, et sur les enjeux actuels et futurs de cet axe principal de Longueuil, par Gérard Beaudet, professeur à l’École d’urbanisme et d’architecture du paysage de l’Université de Montréal.

Le tout fut ponctué par l’intervention d’artistes célèbres de notre histoire. Le peintre du XIXe siècle Cornelius Krieghoff, qui vécut à Longueuil et épousa une Longueuilloise, a représenté le chemin sur une de ses toiles désormais célèbre, La barrière de péage. Interprété par Benoit Patterson du Théâtre du 450, le personnage nous a fait part de ses péripéties sur le chemin de Chambly, notamment à cause des nombreux postes de péage qu’on y trouvait au XIXe siècle. Ensuite, La Bolduc, par la voix de Christine Morency, interpréta une de ses créations des années 1930 « Toujours l’R-100 », en l’honneur du célèbre dirigeable du même nom.

Lancement du projet Ville Jacques-Cartier, haute en couleur

Le 19 août 2017, 230 personnes ont assisté au lancement du projet Ville Jacques-Cartier, haute en couleur. Des citoyens visiblement émus devant l’exposition de photos, ainsi que des députés et conseillers municipaux ont participé à l’évènement.

Monique Bastien (représentante de la mairesse de Longueuil), Catherine Fournier (députée de Marie-Victorin), Pierre Nantel (député de Longueuil-Saint-Hubert) et Benoît Laganière (Fabrique de la paroisse Saint-Antoine-de-Padoue) ont ouvert la soirée. L’équipe de la Société historique et culturelle du Marigot a ensuite présenté la page Historypin sur Ville Jacques-Cartier, le court métrage Une enfance à Ville Jacques-Cartier et le projet lui-même.

Des postes de visionnage permettaient d’écouter les témoignages des premiers témoins interviewés. La soirée s’est terminée avec la projection en plein air du film Coteau Rouge d’André Forcier. Le cinéaste a par la suite lancé un vibrant appel à la préservation du patrimoine ouvrier à Longueuil.

Les 50 ans de la fusion de Ville Jacques-Cartier et Longueuil

Un second évènement de la série Ville Jacques-Cartier, haute en couleur s’est tenu le 12 décembre 2019 au cégep Édouard-Montpetit et a ravi encore une fois plus de 200 participants.

Sylvain Lambert, directeur général du cégep Edouard-Montpetit, Lionel Carmant, député de Taillon et Sylvie Parent, mairesse de Longueuil, ont ouvert la soirée. Le travail de Nathalie Boucher, spécialiste de l’histoire orale, a été salué ainsi que la mémoire d’anciens résidents de Ville Jacques-Cartier décédés, soit Roger Lacombe et Léo Limoges.

Quatre conférenciers ont contribué à faire connaître Ville Jacques-Cartier et le contexte des années 40 aux années 1960. L’urbaniste Gérard Beaudet a exposé l’historique de l’évolution des structures municipales au Québec et en quoi Vile Jacques-Cartier a su tirer son épingle du jeu. Suivait au lutrin l’historien Michel Pratt qui présentait une belle collection de photos de Ville Jacques-Cartier, de ses débuts comme municipalité jusqu’à son essor. Puis l’historienne Valérie Blanc a tracé un portrait sociodémographique de l’ancienne banlieue ouvrière et Guillaume Vallières, étudiant à la maîtrise en histoire, a parlé du rôle structurant des écoles et de l’Oeuvre des terrains de jeu (OTJ) pour les quartiers de Ville Jacques-Cartier.

Colloque L’histoire orale : une pratique en évolution

Les 21, 22 et 23 octobre 2021, la Société historique et culturelle du Marigot a présenté, à titre de coorganisateur avec la Fédération Histoire Québec, le colloque L’histoire orale : une pratique en évolution.

Avec la contribution de nombreux partenaires tels que le MEM-Centre des mémoires montréalaises, l’Écomusée du fier monde, le Centre d’histoire orale et de récits numérisés de l’Université Concordia et le Réseau muséal de l’Abitibi-Témiscamingue, ce colloque multidisciplinaire a réuni des praticiens en provenance des centres d’histoire, des sociétés historiques et des universités, ainsi que des domaines artistiques intégrant l’histoire orale. Le projet a été salué pour sa grande qualité et son approche innovante.