En guise de conclusion

 

Ici se termine ce petit ouvrage sur diverses composantes patrimoniales de la paroisse de Saint-Antoine : des faits, des hommes, des objets.

Il s'agit, on l'aura compris, d'un complément à d'autres ouvrages qui apparaissent dans la bibliographie.

Ainsi, pour l'histoire de la paroisse de Saint-Antoine, le lecteur dispose de l'Histoire de Longueuil et de la famille de Longueuil, d'Alex. Jodoin et de J.L. Vincent, parue en 1889, de l'Histoire de Longueuil, de Robert Rumilly, parue en 1974, et de la Petite histoire illustrée de Longueuil, de Robert Gauthier, parue en 1997.

Concernant la cocathédrale, le lecteur aura intérêt à lire l'intéressante monographie d'Hélène Charlebois-Dumais, Saint-Antoine-de-Pades, 1887-1987. parue en 1987, et l'indispensable catalogue du Musée de la cocathédrale Saint-Antoine, Trésors de la cathédrale, d'Andrée-Anne de Sève, paru en 1998.

Ainsi, graduellement, s'élabore un ensemble de références qui traitent de façon de plus en plus étendue le riche patrimoine de l'une des plus intéressantes paroisses du Québec.