11 - Le château fort de Longueuil

La seconde moitié du XVIIe siècle, en Nouvelle-France, est marquée par les guerres franco-iroquoises, ce qui explique la lenteur du développement de la seigneurie de Longueuil.

Vers 1695, pour assurer la sécurité de ses censitaires, Charles Le Moyne fils, qui deviendra baron en 1700, fait bâtir un château fort en pierre. L'enceinte fait 226 pieds de largeur, face au fleuve, sur 153 pieds de profondeur, le long du chemin de Chambly. Les murs extérieurs sont flanqués de quatre tours.

L'intérieur du fort comprend plusieurs bâtiments, tous de pierres : vaste maison, chapelle, corps de garde, laiterie, écurie, étable, bergerie et grange.

La chapelle du château fort tient lieu d'église paroissiale de 1698 à 1727, année d'inauguration de la première véritable église de Longueuil.

En 1776, le château fort est occupé par les troupes américaines durant la guerre de l'Indépendance qui conduira à la création des États-Unis d'Amérique.

Abandonné dans le dernier quart du XVIIIe siècle, le château fort est en ruine lorsqu'on le démolit en 1810.

D'importantes fouilles réalisées en 1971 permettent de mettre à jour le mur nord-est et la tour est du château fort. Même si l'on peut observer aujourd'hui ces vestiges près de la cocathédrale, en réalité, ils ont été retrouvés plus à l'est, dans le chemin de Chambly actuel.

Remainings of the Longueuil castle
The Fort Chateau as seen by painter Hernan Moreno
The hypothetical plan of the interior of  Fort Chateau