9 - La maison Rollin-Brais

Le terrain de la maison Rollin-Brais est concédé le 25 janvier 1778 par Joseph Fleury Deschambault, père et tuteur de la baronne de Longueuil, à Jean-Baptiste Aubin dit Champagne. À sa mort, sa veuve vend la propriété à Joseph Lévesque. À ce moment, s'y trouvent une maison de bois et une écurie.

La maison telle qu'elle apparaît aujourd'hui est construite entre 1799 et 1801 par Louis Chaussé dit Comtois. Cette maison de pierres des champs grossièrement équarries, appareillées en assises et noyées dans le mortier, comprend un rez-de-chaussée, un étage et des combles. Les murs-pignons se terminent par des cheminées excentrées.

L'artisan forgeron André Birtz Desmarteaux, qui en fait l'acquisition le 31 juillet 1801, transforme complètement l'intérieur de la maison pourtant neuve; elle devient boutique de forge au rez-de-chaussée et logement pour sa famille à l'étage.

Lorsqu'il s'en porte acquéreur en 1814, Alexis Rollin père réaménage de nouveau la maison pour en faire une auberge. Les Rollin, de père en fils, en sont propriétaires de 1814 à 1912. Le notaire Louis-Joseph-Émilien Brais, maire de Longueuil de 1925 à 1933, l'achète en 1912, et la famille Brais en détient les titres jusqu'en 1973. D'où le nom de Rollin-Brais donné à cette maison.

L'administration municipale décide, en 1973, d'en faire l'acquisition et de lui redonner ses dimensions originales et son aspect d'antan. La maison rénovée est officiellement inaugurée le 21 juin 1982. Elle est louée à des organismes du milieu.

The Rollin-Brais house
The Rollin-Brais house, old picture
Chambly Road