4 - Le premier collège et la maison Chaboillez

En 1815, le curé de la paroisse de Saint-Antoine, Augustin Chaboillez, se fait construire une résidence personnelle de deux étages, de 18 mètres sur 13. Cette maison de pierres correspond à la partie est de l'actuel édifice, appelé maison Chaboillez. En examinant bien les pierres, on peut percevoir les traces de cette maison de deux étages, dans la partie gauche du bâtiment.

En 1842, la maison est léguée aux Oblats qui y logent leur noviciat jusqu'en 1848. L'édifice est alors vendu à la commission scolaire qui l'utilise comme maison d'école pour garçons. Puis, la maison est cédée à la fabrique de la paroisse de Saint-Antoine en 1854.

C'est à cette époque que le bâtiment prend son allure actuelle. La fabrique allonge la maison originale de 15 mètres et lui ajoute un étage supplémentaire pour créer un collège. Le Collège de Longueuil y logera de 1856 à 1910, recevant quelque 300 élèves dont une centaine de pensionnaires.

Après 1910, on y trouvera successivement le presbytère, jusqu'en 1949, témoin de la fondation de la Caisse populaire de Longueuil en 1944, puis la Maison des œuvres, jusqu'en 1967, la Maison des jeunes et les Ateliers du Vieux-Longueuil. Rénovée en 1980, la maison Chaboillez est aujourd'hui un édifice à bureaux.

Le hangar des Oblats

Le hangar des Oblats ou maison Lespérance a de bien modestes origines. En 1844, alors que le noviciat des Oblats occupe la maison Chaboillez, la communauté décide de construire un hangar de pierres en face de la maison des novices.

Dès 1848, le bâtiment est allongé de 9 mètres et change de vocation. Il abrite une résidence et un commerce et prend l'allure extérieure qu'on lui connaît aujourd'hui. L'édifice voisine alors avec le très vaste jardin du curé, aujourd'hui un stationnement municipal.

L'immeuble change souvent de propriétaire, dont plusieurs Lespérance, d'où le nom de la maison. L'édifice connaîtra aussi des vocations diverses : résidence, commerce, bureau de poste, école, restaurant, galerie d'art. De nos jours, la maison Lespérance est un édifice à bureaux.

C'est un bâtiment d'architecture néoclassique, avec des pierres grossièrement équarries, appareillées en assises et noyées dans le mortier. Les ouvertures sont symétriques et le toit en pente à deux versants forme un fronton face à la rue.

 

The first college
The first college of Longueuil, older picture
The Oblate quarters in 1892